Hans Belting

Historien de l’art, professeur honoraire aux universités de Heidelberg et de Munich, Hans Belting a dirigé, entre 2004 et 2007, le Centre international de recherche en sciences humaines (IFG) de Vienne, avant de cofonder, avec Heinrich Klotz et Peter Sloterdijk, la Hochschule für Gestaltung (HfG) de Karlsruhe, à la fois école d’art et institut de recherche sur les nouveaux médias. Il a occupé la chaire européenne du Collège de France, à Paris, en 2003. Après avoir analysé avec acuité le culte des images médiévales (Image et culte, salué dès sa parution comme un ouvrage de référence) et la culture moderne de l’½uvre d’art dans les Salons (Le Chef d’½uvre invisible), Belting adopte aujourd’hui le point de vue de l’anthropologie pour mieux souligner l’historicité des notions d’art et d’½uvre d’art, autant dire l’historicité des images elles-mêmes, comme le montrent ses deux derniers ouvrages parus en français, La Vraie Image (2008) et Florence et Badgad (2012).