François Boespflug

Dominicain, docteur en théologie et en histoire, professeur d'histoire des religions à la Faculté de théologique catholique de l'université de Strasbourg, François Bœspflug a consacré sa thèse au problème de la représentation de Dieu (Dieu dans l’art, 1984). Il s’est engagé en faveur de la transmission du fait religieux dans l’enseignement public : en témoignent Le comparatisme et l'histoire des religions (avec Fr. Dunand, 1997), S’initier aux religions (avec E. Martini, 1999), Voir les Dieux, voir Dieu (avec Fr. Dunand, 2002), Cent lieux pour raconter l’histoire des religions (avec Fr. Bayle, 2008). Spécialiste d’iconographie, il enseigne au Centre de Sèvres (Paris) et co-anime un séminaire à l’Institut de recherche et d’histoire des textes à Paris. Parmi ses publications citons Les Très Belles Heures de Jean de France, duc de Berry (1998, avec E. König), Le Christ dans l’art (2000, avec V. Da Costa, Chr. Heck et J.-M. Spieser), La Trinité dans l’art d’Occident (1400-1460) (2000), Caricaturer Dieu ? (2006) et surtout Dieu et ses images. Histoire de l’Éternel dans l’art (2008).