Driss Benzekri

Après avoir passé dix-sept ans en prison dans son pays le Maroc, pour avoir adhéré à une groupe marxiste-léniniste dans les années 1970, Driss Benzekri, qui a poursuivi des études en France où il a obtenu un diplôme d’études approfondies en linguistique à l’université Aix-Marseille et un magistère en droit international et droits humains de l’Essex University, en Grande Bretagne, préside aujourd’hui, à la demande du roi du Maroc, l’Instance Equité et Réconciliation dans le cadre des réformes démocratiques engagé par le Maroc. Il est par ailleurs Secrétaire Général du Conseil Consultatif des Droits de l’Homme toujours pour le royaume du Maroc. Driss Benzedri a mené plusieurs études et enquêtes linguistiques et juridiques. Il a effectué une étude sur la phonologie et la syntaxe de la langue Amazigh (la langue berbère) et une enquête sur la poésie Amazigh. Driss Benzekri est né en 1950 à Aït Ouahi, Maroc et mort le 20 mai 2007 des suites d'un cancer.